Quelles sont les principales caractéristiques du Land Art ?

Publié le : 20 décembre 20214 mins de lecture

Le Land art est déjà très présent dans le quotidien des hommes, même s’il n’est pas flagrant. Ceci, parce qu’on ignore de quoi il s’agit et comment il se manifeste. Il s’agit pourtant de l’un des plus emblématiques de l’art contemporain parce qu’il est facile à réaliser. Vous avez peut-être même déjà été un land artiste sans le savoir. Comment ? Parce que vous avez certainement déjà créé des motifs complexes d’un paysage naturel avec des matériaux naturels et dans la nature. 

Land art : en quoi consiste-t-il ?

Le land art est l’art qui se fait dans la nature, avec des matériaux naturels. Il se traduit souvent par l’image d’un paysage naturel ou d’un tableau rappelant l’environnement. Justement, il est facilement accessible parce qu’il est dans la nature : sur la plage, sur un arbre, près d’un ruisseau… On le construit également sur un support naturel. Voilà pourquoi on l’appelle aussi « Earth Art ». Pour être plus artistique encore, on dit que le Land art rassemble le conceptualisme et le minimalisme. Dans tous les cas, il s’agit d’une création, d’un œuvre d’art, qui a nécessité ou non des travaux de terrassement. 

Les caractéristiques principales du Land art

Le Land art se caractérise principalement par les travaux de terrassement. Tous les matériaux viennent de la terre. On se sert ainsi de l’eau, de la pierre, du gravier, des feuilles, des coquillages… Ils peuvent être d’origine végétale ou biologique. Vous pouvez donc vous servir des os d’un éléphant mort ou des crânes d’un chat. Les autres matières naturelles peu utilisées dans l’art comme la fourrure, la neige ou encore les traces de pas des animaux de la jungle sont aussi de bons exemples. Cela n’empêche pas l’utilisation de colle, de fil ou de tissu. Même si certains pensent que cela sort du cadre du Land art, d’autres pensent le contraire. La subjectivité étant de règle dans le monde artistique.

Œuvres de Land art : les réalisations connues

Les sites les plus connus sont certainement les pyramides des Indiens d’Amérique. Les grands monuments sont aussi de la partie comme le Stonehenge ou les lignes de Nazca. On y retrouve les travaux de terrassement, l’utilisation de la terre comme matériau de base et le conceptualisme. La note de spiritisme étant obligatoire. On rappelle que les Land arts sont supposés vivre et puis mourir parce que les matériaux vont revenir à la terre. On les crée là où ils vont pouvoir disparaître. Évidemment, le temps de dégradation varie selon le type de création. L’utilisation des vagues, des lueurs du soleil ou de la lune est la plus marquante.

Plan du site